Tribune d'expression politique

 

Groupe Port-Marly Autrement

Le volet social de notre ville est un révélateur économique et sociétal représentatif de ce que nous vivons à plus grande échelle sur le plan national.

Avec peu de moyens, le service social de la mairie du Port-Marly distribue des aides ciblées (bons alimentaires, participation aux factures ménagères, allocation de bons de vacances...). Le tout est distribué selon une gestion rigoureuse après études des dossiers et votes en commission. En ce qui concerne le personnel de mairie du CCAS, nous nous étions inquiétés en commission auprès d’Anne-Marie Van der Heijden, adjointe au Maire à la société et à la solidarité, puis en conseil municipal, du peu de personnel au "social", ainsi une personne est venue en renfort.

Si nous faisons un rapide tour d'horizon, notre ville compte près de 34 % de logements sociaux et des immigrants ont été placés par la Préfecture dans un hôtel du Port-Marly. La précarité est exponentielle et malgré la bonne volonté du service social, la charge de travail augmente. Pour citer un exemple, au Panier Saint Vincent, antenne de Marly-le-Roi auquel nous sommes rattachés, on s'inquiète de constater l'affluence de demandeurs d'autres secteurs géographiques qui viennent chercher des denrées alimentaires. Le pass navigo gratuit permet en effet aux immigrants installés dans l'Est parisien de venir faire « leurs courses » à Marly-le-Roi.

S'il est vrai que les services sociaux de la ville font leur maximum pour aider les Marlyportains en difficulté, il est clair que les moyens qui leur sont alloués ne sauraient ni leur permettre de faire davantage, ni de prendre en charge de nouvelles populations. Il importe donc de repenser globalement la politique sociale pour assurer une meilleure coordination et efficacité des actions menées par les acteurs publics (Etat, Région, départements, communes) et privés.

Isabelle de Terves, Anne Vouters, Bruno Le Picard, Jean Guéry.

Pour nous joindre :
Jean Guéry
Tél. : 01 39 16 61 83
jean.guery@free.fr


Groupe majoritaire (Continuons à progresser ensemble)

Le contexte délicat lié aux valses-hésitations de nos gouvernants successifs sur tous les sujets, celles vous concernant directement et celles impactant la commune, nous a obligés en 2018 à une sorte de « GRSF » Gymnastique Rythmique Sportive et Financière au mieux et au pire à espérer que sous le tremplin de haut vol, la piscine de nos recettes soit correctement remplie avant de plonger.

Rassurez-vous, Port-Marly ne s’est pas écrasé au fond ! Car un entraînement de plusieurs années nous a rendu forts et capables de gérer la commune dans la certitude de la baisse de nos recettes et dans l’implacable augmentation de nos charges :

- Les baisses de recettes

Compensation par l’État de la taxe d’habitation que certains, bonne nouvelle, ont vue décroître et dont la commune ne sait pas à un mois de la fin de l’année à quelle hauteur elle sera compensée. Baisse de la dotation de l’État de plus de 700 k€ en 4 ans, baisse des subventions de la CAF, du Département et de la Région eux-mêmes impactés.

- Les hausses de charges

Nouvelles normes de construction et de sécurité, nouveaux prélèvements dits de péréquation, nouvelles augmentations des cotisations sociales, nouvelles activités qui nous ont été généreusement déléguées ou plutôt « imposées » par l’État sans contrepartie…

Pensons plutôt aux moments les plus sympathiques de cette année qui s’achève.

Notre Parc sur l’Île et notre élégante Passerelle enchantent visiblement un grand nombre d’entre vous qui profitent de la verdure et des jeux pour enfants, ainsi que des aménagements sportifs.

Le bas de la route de Versailles reprend des couleurs « claires », un mauvais souvenir s’éloigne, celui de la friche de l’avenue de Saint Germain que nous espérons bientôt remplacée par des constructions neuves.

Notre Église Saint Louis, ce Patrimoine commun, elle aussi va, avant l’été, dévoiler ses murs et ses toits rénovés, enfin !

Nos enfants profitent désormais pleinement des aménagements du nouveau centre de loisirs maternel et notre Carré des Mousquetaires est une vraie salle de spectacle où, théâtre, cinéma, concerts s’y disputent l’espace.

Notre projet de PLU, préservant à la fois certains bâtiments anciens ou historiques et les espaces verts de la commune, tout en anticipant sur un avenir plus respectueux de l’environnement avance et après la réunion publique, notre futur PLU a passé le cap de validation par les personnes publiques concernées.

Alors haut les cœurs ! 2019 sera une autre année, apprêtons-nous à la fêter comme elle le mérite, dignement dans l’espoir et la joie de retrouver nos familles.

Bonnes fêtes de fin d’année à tous !                                

Mireille Tempez

PS : Aucun SDF signalé n’ayant jamais dormi dehors dans notre ville, la photo qui illustre le texte de la minorité ne correspond évidemment pas à une réalité Marlyportaine.


 

ACCÈS DIRECT